Des sclérothérapies plus fines avec l’échographe MyLab™ 9 eXP

La technologie innovante qui anime l’échographe MyLab™9 eXP permet aux praticiens de trouver de nombreuses applications. Nous avons rencontré le Dr François Bucci qui en a fait l’acquisition et qui améliore ses workflows en diagnostic et lui permet de réaliser des actes interventionnels plus fins.

 

Esaote

La plateforme d’échographie MyLab™9 eXP, produite par Esaote, a de plus en plus d’adeptes depuis son lancement à l’automne 2017.

Une activité d’échographie diagnostique et interventionnelle

C’est le cas du Dr François Bucci, Médecin vasculaire (angiologue) qui exerce dans un cabinet de Grenoble. Comme ses confrères de même spécialité, il est rompu à l’exploration des artères et des veines, mais il a une activité interventionnelle importante, avec notamment la pratique de la sclérothérapie, plus précisément de l’écho-sclérose mousse. « Cette technique consiste en l’injection intraveineuse d’un agent sclérosant pour le traitement des varices, précise-t-il. Elle permet d’avoir d’excellents résultats sans avoir recours à une quelconque chirurgie. »

Une sonde linéaire qui fait également office de sonde superficielle

Le Dr Bucci a fait l’acquisition d’un MyLab™9 eXP en janvier 2018, en remplacement d’un MyLab Eight. Il a tout de suite remarqué le potentiel de cette nouvelle modalité. « Il s’agit d’un échographe très léger, silencieux et maniable, aux fonctionnalités très ergonomiques, remarque-t-il. J’ai ainsi été séduit par la qualité des sondes, notamment la sonde linéaire qui, grâce à sa précision, peut faire office de sonde superficielle. Cela me fait gagner beaucoup de temps, en particulier pour l’écho-sclérose mousse. Avant, j’avais besoin d’une sonde superficielle et d’une sonde linéaire pour évaluer précisément la topographie de la veine que j’avais à traiter. Avec le MyLab™9 eXP, une seule sonde suffit. Cela me facilite énormément le travail, notamment pour traiter les petits vaisseaux. »

Une modalité au fort potentiel

Il apprécie également la sonde micro-convexe pour la réalisation des dopplers. « Cette sonde me rappelle un peu l’ancien crayon doppler, poursuit-t-il. Elle est très maniable, donne un signal doppler excellent et peut être orientée dans tous les sens, ce qui est particulièrement intéressant pour recueillir ce signal de la meilleure des façons. » Le MyLab™9 eXP lui donne donc entière satisfaction, alors que toutes les fonctionnalités des différentes sondes n’ont pas encore été optimisées sur sa machine, depuis 6 mois qu’il l’utilise, faute de temps. Ainsi, la sonde convexe C18 et la transcrânienne P15 offrent une image d’une très bonne résolution et il a hâte d’en découvrir tout le potentiel.

Depuis qu’il utilise le MyLab™9 eXP, le Dr Bucci a remarqué passer moins de temps à réaliser ses explorations. Mais c’est en interventionnel que cette évolution est la plus significative, pour les raisons évoquées plus haut. Il apprécie enfin la disponibilité des intervenants Esaote, qui ont déjà réalisé 3 mises à jour en 6 mois et sont très réactifs lorsque l’on fait appel à eux. Cela représente évidemment un plus dans sa pratique quotidienne.

MyLab™9 eXP sera exposé à l’occasion du congrès de la Société d’Imagerie Musculo-Squeletique (SIMS) qui se tiendra au Palais des congrès d’Issy-les-Moulineaux les 22 et 23 juin 2018.

Propos recueillis par Bruno Benque

Source : Des sclérothérapies plus fines avec l’échographe MyLab™ 9 eXP

Verso Healthcare accompagne les professionnels de la santé dans le financement des équipements médicaux et l’optimisation de la gestion du plateau technique.

Échographe MyLab9: ergonomie et qualité d’image pour une activité polyvalente

Le Dr Pascal Humbert a choisi, pour son activité rurale de radiologue, l’échographe MyLab9 d’Esaote. Il évoque, dans un entretien, les apports de cette nouvelle modalité en termes de qualité d’image et d’ergonomie.

Esaote

Thema Radiologie:Pouvez-vous tracer les contours de votre activité ?

Dr Pascal Humbert : J’assure, au sein de mon cabinet situé à Cazères en Haute-Garonne, une activité variée en radiologie conventionnelle, avec des demandes importantes en échographie mammaire, thyroïdienne, abdominale, ostéo-articulaire, ainsi qu’en doppler vasculaire. Dans cette région rurale, la patientèle est en majorité âgée avec des pathologies thyroïdiennes et articulaires fréquentes.

T.R.: Vous avez acquis en janvier 2018 un échographe MyLab9. Qu’est-ce qui a motivé ce choix ?

Dr P.H.: Je devais renouveler mon ancien échographe, qui était déjà une modalité Esaote, le MyLab ClassC, car il était en fonction depuis cinq ans et les sondes avaient fait leur temps. Lorsque le MyLab9 m’a été présenté, j’ai tout de suite identifié le potentiel fort de cette modalité. La nouvelle technologie qu’elle embarque améliore significativement la résolution de l’image, tant pour les structures profondes que superficielles. De plus, les sondes ont été totalement modifiées, elles sont plus ergonomiques et semblent plus robustes.

T.R.: Justement, en termes d’ergonomie, quelles sont les qualités de cet appareil ?

Dr P.H.: La nouveauté est l’écran tactile par lequel on passe d’un mode à l’autre, d’une sonde à l’autre. Cela simplifie la pratique et nous fait gagner du temps pendant l’examen. De plus, le MyLab9 comporte des fonctionnalités qui optimisent le gain de façon rapide et pertinente. De plus, la fonction Easymode permet de jouer sur plusieurs paramètres en même temps. Elle est très intuitive, ce qui permet une prise en mains facile et rapide.

T.R.: Quels sont les points sur lesquels vous avez identifié une qualité d’image améliorée ?

Dr P.H.: L’image apparaît globalement plus précise et plus fine. Ainsi, ce gain en résolution nous permet de déceler de tout petits nodules thyroïdiens ou de mieux apprécier les pathologies tendineuses par exemple. D’autre part, le mode doppler couleur a été amélioré sensiblement, notamment pour l’étude des carotides, avec une visualisation optimisée des flux sanguins.

T.R.: Pourquoi recommanderiez-vous, au final, cet appareil ?

Dr P.H.: Tout d’abord, et comme évoqué précédemment, pour la qualité de l’image et l’ergonomie. Mais cette modalité est tout à fait adaptée à un cabinet de radiologie, avec son design agréable, ses dimensions réduites qui permettent d’optimiser la place dans la salle d’échographie, et la pratique polyvalente qu’il permet d’assurer.

Propos recueillis par Bruno Benque

Source : Échographe MyLab9: ergonomie et qualité d’image pour une activité polyvalente

Verso suit l’actualité d’Esaote : un nouvel échographe MyLab9 plus performant en qualité d’image et d’ergonomie.

 

MyLab™9 : Des capacités étendues en imagerie diagnostique et interventionnelle

Le nouvel échographe Esaote MyLab9, déploie une approche multimodale performante. Il permet la fusion d’images échographiques avec d’autres modalités. Sa technologie microV détecte les flux sanguins lents et la microvascularisation. Son interface tactile unique « easyMode » facilite l’optimisation des images en temps réel.

Esaote

Aujourd’hui, l’imagerie joue un rôle incontournable dans la médecine moderne et parmi les nombreuses modalités qui la composent, l’échographie occupe une place importante dans les pratiques médicales.

En tenant compte des nouvelles évolutions et exigences du radiologue et de son patient, ESAOTE a intégré dans sa nouvelle plateforme MyLab9 – de nouvelles normes en termes de clarté d’images, de flux de travail et de performances.

Une nouvelle approche multimodale !

MyLab™9 intègre des technologies qui présentent un impact clinique réel. Elles améliorent l’acquisition des images, la fiabilité des diagnostics et la prise en charge des patients.

Son approche multimodale permet un accès rapide à d’autres modalités d’imagerie et systèmes PACS, pour un suivi clinique et une fusion d’images immédiats.

Une interface utilisateur simplifiée !

« Dans la pratique clinique quotidienne, il est essentiel d’être à la fois précis et sûr de son diagnostic. La technologie‘’easyMode’’permet aux opérateurs de pratiquer les examens en se concentrant sur le patient, sans distractions ou paramétrages complexes du système. » Carlo Biagini, Docteur en Médecine, Radiologue, Florence, Italie.

« En pratique clinique, un échographe doit répondre à 2 objectifs : la qualité d’image et la simplicité d’utilisation…La simplicité d’utilisation, la qualité d’image, le workflow et d’autres technologies avancées ont été essentielles lors d’une ablation délicate à laquelle notre équipe a été confronté récemment. » déclare Alberto Martegani, Chef du département Ultrasons – Hôpital Valduce de Como, Italie.

La Fusion d’images – « Virtual Navigator »

L’une des technologies majeures du MyLab™9 est la fusion d’images multimodalités. Spécifiquement développée pour l’imagerie interventionnelle, la technologie de fusion d’images « Virtual Navigator » fournit une clarté et une précision additionnelles, notamment lors de procédures échoguidées. L’urologie est d’ailleurs une des applications qui s’appuient sur cette technologie.

À propos d’Esaote

Avec un chiffre d’affaires consolidé de 270 millions d’euros en 2016, le groupe Esaote est leader dans le secteur des équipements biomédicaux, notamment dans les domaines de l’échographie, de l’IRM dédiée et des logiciels de gestion des processus de diagnostic. Le groupe emploie actuellement 1 250 salariés. Grâce à ses propres unités de recherche et de production, situées en Italie et aux Pays-Bas, Esaote est reconnu comme l’une des dix plus importantes sociétés d’imagerie diagnostique dans le monde. Les informations sur Esaote et ses produits sont disponibles à l’adresse http://www.esaote.com.

© Copyright Esaote 2017

La technologie et les caractéristiques dépendent du système/de la configuration. Les spécifications peuvent changer sans préavis. Les informations peuvent porter sur des produits ou modalités qui ne sont pas encore approuvés dans tous les pays. Pour plus de détails, veuillez contacter votre représentant commercial chez Esaote. MyLab™9 est un dispositif médical de classe IIa à destination des professionnels de santé. Il intervient dans la pratique diagnostique. L’examen médical doit être réalisé par un médecin ayant compétence pour la pratique et la réalisation de ces actes. Celui-ci doit au préalable prendre connaissance et respecter les conditions et recommandations d’utilisation figurant dans la notice fournie avec le DM. Ce dispositif est un produit de santé réglementé qui porte au titre de cette réglementation le marquage CE0123.

Thema Radiologie avec Esaote

Source : MyLab™9 : Des capacités étendues en imagerie diagnostique et interventionnelle

Verso accompagne