Quelles sont les nouveautés prévues pour le Congrès ADF 2018 ?

Le thème du congrès ADF 2018 vient d’être dévoilé et des nouveautés sont prévues pour cette nouvelle édition. Dynamique Dentaire fait le point.

Les organisateurs du Congrès ADF 2018 donne rendez-vous à toute la profession dentaire du mardi 27 novembre au samedi 1er décembre, au Palais des Congrès de Paris, Porte Maillot.

Le nouveau thème : Soigner, l’engagement qui nous unit

Le congrès ADF reste le plus grand congrès dentaire scientifique en Europe. C’est aussi une exposition qui réunit tous les fabricants et distributeurs pour présenter les nouveautés et techniques de la dentisterie. Mais comment aborder cette nouvelle édition 2018 sans anticiper le risque que les chirurgiens-dentistes ne soient plus en mesure demain, de proposer au patient les évolutions technologiques que les industriels offrent sur le marché.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Conscients des bouleversements à venir (négociations conventionnelles en cours, reste à charge zéro…) qui vont impacter très prochainement les chirurgiens-dentistes dans leur pratique, les organisateurs du congrès ADF 2018 ont souhaité rassembler les praticiens. « Nous souhaitons que les praticiens se sentent investis d’une action (une vocation même) et témoignent d’un sentiment d’unité, tout en conservant leur indépendance et leur manière d’exercer leur métier […] Soigner, l’engagement qui nous unit – rappelle tout d’abord que nous sommes des praticiens qui soignons des patients avec les meilleures technologies disponibles aujourd’hui […] Il s’agit ensemble de proposer un nouveau pacte entre les chirurgiens-dentistes et leurs patients, pour une santé bucco-dentaire d’excellence. » » explique le Dr Michel Pompignoli, Président du Congrès 2018

Quelles sont les nouveautés du Congrès ADF 2018 ? 

Les membres du comité ont souhaité mieux rythmer le programme scientifique du congrès :

Il y aura donc 101 séances de durées et de formats différents, avec la possibilité pour les congressistes d’envoyer leurs questions, via leur smartphone, à un modérateur qui les posera en cours ou en fin de séance.

Un programme international de 27 séances va être proposé avec des conférenciers non francophones et francophones de renom, en traduction simultanée. Alors que le Congrès ADF est le congrès scientifique européen le plus important, l’objectif est de « l’internationaliser » en l’ouvrant à davantage de visiteurs étrangers et en élargissant sa réputation autour du monde.

Les Masterclasses vont être pérennisées et étendues. Trois séances de 6 heures seront proposées sur l’hygiène bucco-dentaire, la prothèse amovible et la restauration, avec des équipes de conférenciers très spécialisés.

L’offre de séances DPC va être renforcée : 12 séances seront au programme pour satisfaire l’obligation triennale des chirurgiens-dentistes.

Le programme dédié à l’équipe dentaire, qui a été suivi en 2017 par plus de 800 assistantes, sera redynamisé avec une majorité de conférenciers/assistantes dentaires, des ateliers pratiques pensés pour être suivis en binôme assistante dentaire praticien et une séance sur la gestion du stress, animée par un coach. Côté logistique, des salles de plus grande capacité sont prévues et un système de pré-réservation des séances va être disponible pour éviter les déceptions (tous ceux qui s’inscriront avant fin juillet pourront réserver leur place pour les séances qu’ils auront sélectionnées). Lorsqu’une salle sera complète, la séance sera retransmise en vidéo dans une salle annexe.

Au-delà de la formation purement scientifique, des problèmes de société vont être aussi abordés. Le thème retenu pour cette première édition est : « le chirurgien-dentiste face aux violences ».

Enfin, un concours Jeunes Talents est lancé pour la première fois. Il est ouvert aux jeunes cliniciens de moins de 30 ans. Le lauréat se verra offrir une invitation en tant que conférencier au congrès de ADF 2019.

Source : Quelles sont les nouveautés prévues pour le Congrès ADF 2018

Verso Healthcare accompagne les professionnels de la santé dans le financement des équipements médicaux et l’optimisation de la gestion du plateau technique.