Délais d’attente en IRM : Selon une étude CEMKA pour le SNITEM

Après avoir installé 54 Nouveaux IRM à visée clinique en 2017 en France métropolitaine, les taux d’équipements en la matière dépassent 16 machines par million d’habitants dans 4 régions françaises : IDF, Grand Est, Centre Val de Loire et les Hauts de France.

En revanche pour 3 régions, Occitanie, Bretagne et surtout Pays de la Loire (10,4) les taux d’équipements restent inférieur à 13 machines par million d’habitants.

Avec un délai d’attente moyen de 32,3 Jours pour la réalisation d’un examen prescrit en cancérologie, la situation du délais d’obtention des rendez-vous IRM dépasse de prés de 15 jours l’objectif du Plan Cancer 2014-2019 (20 Jours maximum espéré) et reste stable par rapport à l’année précédente.

Même s’il apparaît que d’autres facteurs explicatifs de ces délais peuvent être pris en compte que le seul taux d’équipement. Celui-ci reste cependant statistiquement significatif, et reste une des conditions essentielles à la réduction des délais d’attente pour les examens.

D’autres leviers sont aussi à prendre en considération, tel que les effets de la démographie médicale, de la répartition géographique des équipes et des équipements (qui conduisent certains patients à parcourir des distances parfois importantes pour assurer leur prise en charge) ou les conditions d’utilisation des équipements (plages horaires, types d’examens réalisés) contribuent probablement également à expliquer les délais observés.

Verso Healthcare vous accompagne dans le cadre de vos projets d’installations d’IRM.

#versohealthcare #irm #snitem

IRM et délais d’attente en chiffres - Extraits de l’étude CEMKA
IRM et délais d’attente en chiffres – Extraits de l’étude CEMKA

Retrouvez ici l’étude Cemka complète.

Rapport CEMKA sept 2018

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *