La réalité virtuelle pour révolutionner la formation des professionnels de santé

Pionnier chez Interaction Healthcare, Jérôme Leleu livre aujourd’hui son regard sur le marché actuel de la réalité virtuelle pour la révolution de la formation et des méthodes pédagogiques. Une technologie dite immersive qui doit surtout permettre de créer du lien entre les professionnels aussi bien pour la formation initiale qu’en formation continue.

De nouvelles façons d’apprendre qui est porteur de nombreuses promesses que nous détaille Jérôme. Direction Bordeaux pour un Regard au coeur de ces réalités alternatives qui nous forment déjà les nouvelles générations de professionnels de santé partout dans le monde.

Le contributeur:

Thomas Gouritin accompagne les PME et les grands comptes dans leurs transformations, avec le numérique en appui. Producteur de la série Regards Connectés (chaîne Youtube et podcasts), il explore notre avenir technologique pour vulgariser des sujets complexes comme l’intelligence artificielle et faire passer des messages de pragmatisme à appliquer en entreprise. Le sujet des chatbots est aujourd’hui incontournable, Thomas l’aborde de manière pragmatique avec, en plus de l’accompagnement projet, des conférences visant à démystifier le sujet sans “bullshit” et avec des workshops permettant à chacun de mettre les mains dans la conception pour comprendre, apprendre, et faire.

Source : La réalité virtuelle pour révolutionner la formation des professionnels de santé

Verso Healthcare accompagne les professionnels de la santé dans le financement des équipements médicaux et l’optimisation de la gestion du plateau technique.

Une nouvelle salle d’opération hybride aux Hospices civils de Lyon

La salle hybride permet une approche moins invasive tout en gardant la possibilité d’un recours à la chirurgie conventionnelle. ©HCL

La première salle hybride de grande ampleur dans un CHU français a été inaugurée le 18 octobre aux Hospices civils de Lyon. Grâce à son robot dernière génération, cette salle de bloc opératoire aux dimensions supérieures à une salle classique permet de réaliser des opérations complexes à 4 mains en collaborant avec les chirurgiens cardiaques.

La salle hybride fait entrer dans le bloc opératoire des techniques de géolocalisation sophistiquées (rayons, X, ultra-sons, fusion d’image) et de navigation robotisée. Elle permet une approche moins invasive et plus précise. Une précision qui prend tout son sens en cas d’interventions cardio-vasculaires complexes : anévrismes et dissections de l’aorte par exemple. L’équipement de pointe de la salle de bloc opératoire hybride permet de traiter ces maladies sans incision, en passant par l’intérieur des vaisseaux et en introduisant des prothèses sur mesure adaptées finement à l’anatomie de chaque patient. La taille d’une prothèse varie entre 28 et 35 mm de diamètre selon la morphologie de l’aorte du patient. Le chirurgien doit être capable de positionner les multiples repères de ces prothèses sur mesure de façon extrêmement précise juste en face d’artères vitales comme les artères du rein ou du cerveau, une erreur de positionnement pouvant être fatale. Pour réussir ce challenge technique, la navigation et le positionnement nécessitent un repérage assisté par de multiples logiciels.

Cette nouvelle salle permet de développer l’activité « de recours », c’est-à-dire les interventions nécessitant la surexpertise de l’établissement et la proximité de différentes spécialités, comme la chirurgie cardiaque. Si l’ouverture de la salle de bloc opératoire hybride intervient dans le cadre du projet de modernisation de l’hôpital Louis Pradel-HCL et celui de l’hôpital Edouard Herriot-HCL, elle a aussi pu voir le jour grâce au soutien de la Fondation HCL qui a financé son équipement de géolocalisation et de navigation robotisée de dernière génération.

Mieux répondre aux besoins du territoire

Le service de chirurgie vasculaire des Hospices Civils de Lyon, historiquement situé à l’hôpital Edouard Herriot-HCL, se modernise et transfère une partie de son activité à l’hôpital Louis Pradel-HCL.

Dans le cadre du projet de modernisation de l’hôpital Edouard Herriot-HCL, le tout nouveau Pavillon H a ouvert en septembre 2018. Ce dernier, et plus globalement le projet de modernisation de l’hôpital Edouard Herriot, traduisent la volonté des HCL de poursuivre et conforter la vocation hospitalière du site : offrir à tous les Lyonnais une médecine de pointe au coeur de l’agglomération.

L’Hôpital Edouard Herriot-HCL est désormais doté d’un plateau de chirurgie ambulatoire totalement neuf et de grand confort. Le service s’organise autour de chambres doubles, d’un espace fauteuils de 10 places et d’un espace collation convivial. L’établissement est aussi LE trauma center de Lyon. Il draine ainsi les plus grandes urgences vitales de la région. Le Pavillon H dispose ainsi d’un bloc opératoire entièrement neuf et comprenant une salle hybride, celle-ci entièrement dédiée à ces urgences. C’est pour être en cohérence avec ces deux aspects que l’hôpital Edouard Herriot-HCL dispose de 14 lits dédiés à la chirurgie artérielle et veineuse urgente et non-programmée des membres inférieurs et à la chirurgie ambulatoire (varices, fistules artério-veineuse, dilatations artérielles…).

L’hôpital Louis Pradel-HCL est engagé dans une période de rénovation allant jusqu’en 2021. D’ici 6 ans, c’est l’ensemble de l’hôpital qui sera entièrement modernisé, confortant ainsi sa renommée nationale et européenne.

La livraison de la 2e tranche des travaux au 2e semestre 2018 est symbolisée par l’ouverture de la salle hybride cardio-vasculaire. En effet, la création d’une salle dédiée à proximité des services de recours (salle de réveil, service de réanimation) et l’équipement complet de la salle chirurgicale avec tous les équipements standard nécessaires (chirurgicaux, anesthésie-réanimation) permettent de développer de nouvelles activités et expertises sur l’établissement.

L’établissement dispose ainsi de 12 lits dédiés à la chirurgie aortique complexe, la chirurgie carotidienne, les procédures endovasculaires complexes et la chirurgie du sportif (endofibrose).

Le soutien de la Fondation Hospices Civils de Lyon

Une fois acté par les HCL le principe de l’installation d’une salle hybride à l’hôpital Louis Pradel, les instances de la Fondation (Comité d’Orientation Projets et Conseil d’Administration) ont souhaité aller encore plus loin pour offrir le meilleur de la technologie médicale aux patients. Désigné « projet prioritaire » du fait de son impact, le projet a fait l’objet de plusieurs opérations de collecte de 2016 à 2018. Grâce aux dons du public, des entreprises, et grâce à un mécénat majeur du groupe SNEF, la Fondation HCL (1) a ainsi financé l’équipement de la salle hybride pour un montant total de 250.000 €. « Avec ce nouvel équipement, nous avons gagné une précision incroyable, des temps d’intervention réduits et des résultats préliminaires très encourageants », témoigne le Pr Antoine Millon, chirurgien vasculaire. « Pour nous médecins, c’est formidable de pouvoir offrir à nos patients le top de la technologie médicale pour des interventions dont l’enjeu est vital. Nous voulons chaleureusement remercier la Fondation HCL et les différents donateurs qui ont contribué à la réussite de ce projet. »

1 – La Fondation Hospices Civils de Lyon a été créée pour accélérer le développement de projets innovants au sein des hôpitaux et favoriser un accompagnement et des traitements toujours plus personnalisés. Elle a ainsi pour mission de recevoir dons et legs pour agir concrètement dans 3 domaines en particulier, pour plus de confort et de meilleures conditions d’accueil, plus de recherche et d’innovation et plus de solutions d’accompagnement.

En savoir plus sur l’action de la Fondation

Source : Une nouvelle salle d’opération hybride aux Hospices civils de Lyon

Verso Healthcare accompagne les professionnels de la santé dans le financement des équipements médicaux et l’optimisation de la gestion du plateau technique.