Imagerie médicale : l’ASN appelle à de nouvelles actions pour renforcer la justification et l’optimisation des doses de rayonnements ionisants délivrées aux patients

L’ASN lance un deuxième plan d’action pour la maîtrise des doses de rayonnements ionisants délivrées aux personnes en imagerie médicale, élaboré en concertation étroite avec les services du ministère des Solidarités et de la Santé et les professionnels de santé. Ce plan, en accord avec la délibération du 3 décembre 2015 du Conseil de l’Union européenne, vise à renforcer la justification et l’optimisation de l’exposition aux rayonnements ionisants à des fins médicales.

En France, l’exposition à des fins médicales représente la première source des expositions  artificielles de la population aux rayonnements ionisants. Cette exposition est en augmentation  principalement du fait du nombre accru d’examens avec scanners.

L’ASN rappelle l’importance de maîtriser les doses délivrées aux patients bénéficiant d’examens d’imagerie médicale, et à ce titre, considère prioritaires les trois actions suivantes :

Promouvoir l’utilisation du guide de bon usage des examens d’imagerie médicale par les médecins généralistes en tant que demandeurs d’examens ;

Déployer progressivement le nouveau dispositif de formation continue des professionnels réalisant les actes d’imagerie à la radioprotection des patients et du personnel ;

Impliquer le physicien médical pour optimiser les doses délivrées aux patients, notamment pour les examens avec scanners et pour les pratiques interventionnelles.

L’avis n° 2018-AV-0311 de l’ASN du 24 juillet 2018 souligne l’importance de plusieurs actions nouvelles, notamment :

Favoriser l’implantation et l’interopérabilité des systèmes d’information médicale pour faciliter les échanges de données d’imagerie entre professionnels de soins et permettre un meilleur suivi des doses délivrées aux patients ;

S’assurer que les équipements émetteurs de rayonnements ionisants soient effectivement dotés d’un dispositif opérationnel d’estimation de la dose délivrée aux patients.

Source : Imagerie médicale : l’ASN appelle à de nouvelles actions pour renforcer la justification et l’optimisation des doses de rayonnements ionisants délivrées aux patients

Verso Healthcare accompagne les professionnels de la santé dans le financement des équipements médicaux et l’optimisation de la gestion du plateau technique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *