Qui est Da Vinci Xi, le robot qui a réussi à opérer une tumeur presque inatteignable ?

Une première européenne pour l’hôpital Gustave Roussy de Villejuif (Val-de-Marne) qui a réalisé l’ablation d’une tumeur située dans le rhinopharynx d’un patient à l’aide du robot chirurgien Da Vinci Xi. Ce dernier, développé par la société américaine Intuitive Surgical, permet de réaliser des opérations complexes en engendrant le moins de séquelles possibles.

Qui est Da Vinci Xi, le robot qui a réussi à opérer une tumeur presque inatteignable ?
Le robot chirurgien Da Vinci Xi est développé par la société américain Intuitive Surgical.

Grâce au robot Da Vinci Xi, l’hôpital Gustave Roussy de Villejuif annonce mercredi 21 février avoir, pour la première fois en Europe, enlevé une tumeur située dans le rhinopharynx d’un homme de 28 ans. Grâce au robot, le chirurgien a pu intervenir par la bouche du patient tout en réalisant une endoscopie par le nez ce qui a permis l’ablation de la tumeur. L’opération a donc été peu invasive alors même que sans le robot l’opération n’aurait pas eu lieu ou aurait été traumatisante.

« En introduisant par la bouche les instruments du robot Da Vinci Xi qui possède des angles d’attaque différents des instruments d’endoscopie classique, nous avons pu retirer cette tumeur qui était située près du voile du palais sans que le patient n’ait de séquelles fonctionnelles importantes », explique le Dr Antoine Moya-Plana, chirurgien ORL à Gustave Roussy, dans un communiqué. Et « le robot permet également de mieux voir dans la zone opératoire avec la caméra 3D », ajoute-t-il

Le Da Vinci Xi, robot de quatrième génération

Le Da Vinci Xi est un robot chirurgical de quatrième génération développé par la société américaine Intuitive Surgica et commercialisé depuis l’été 2014. Déjà largement utilisé aux Etats-Unis, Da Vinci Xi se développe progressivement en Europe. L’hôpital Gustave Roussy a été le premier à s’en procurer un en France en 2016. Et d’autres hôpitaux ont rapidement suivis. Mais son coût élevé d’environ 2 millions d’euros auquel il faut ajouter 150 000 euros annuels de maintenance peut freiner un tel achat.

Les quatre bras du robot permettent d’avoir une vision 3D tout en faisant des interventions à l’aide des trois autres bras auxquels sont fixées des pinces articulées miniaturisées permettant de manipuler les différents instruments. Ces pinces reproduisent très précisément les mouvements du chirurgien qui est placé derrière une console de contrôle réglable et donne les instructions à l’aide d’un joystick et de pédales. Ces bras robotisés peuvent être tournée et pliés bien au-delà de ce que peut faire une main humaine, le robot dispose donc d’angles que ne pourrait pas avoir un humain et d’une précision accrue.

Le Da Vinci Xi est utilisé dans de nombreuses spécialités que ce soit la digestion, la gynécologie, l’urologie, l’ORL ou les chirurgies cardiaque et thoracique. Il permet de réduire les séquelles lors des chirurgies et de diminuer la durée de l’hospitalisation et des douleurs post-opératoires. Mais pas seulement, le Da Vinci Xi contribue aussi à faire baisser les risques d’infection, les probabilités de transfusion sanguine et d’avoir un temps de rétablissement beaucoup plus court, liste l’hôpital Gustave Roussy. En l’occurrence, le Da Vinci Xi leur a permis de réaliser l’ablation d’une tumeur placée dans un endroit quasi-inaccessible.

Source : Qui est Da Vinci Xi, le robot qui a réussi à opérer une tumeur presque inatteignable ?

Verso suit les nouvelles technologies en robotique chirurgicale permettant la réalisation d’opérations complexes.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *