Une nouvelle technique d’imagerie médicale limite la dose de rayons X à la Polyclinique de Limoges

Une nouvelle technique d'imagerie médicale limite la dose de rayons X à la Polyclinique de Limoges

Depuis octobre, le Limousin est équipé d’un système de radiographie innovant, qui limite la dose de radiation. Un équipement particulièrement intéressant pour le suivi des enfants atteints de scoliose.

C’est la société d’imagerie de radiothérapie et d’oncologie médicale (IMRO), qui a fait l’acquisition de ce nouveau dispositif au sein de la Polyclinique de Limoges (site Chénieux).

Les avantages de ce système, baptisé Eos® ? La réduction de l’exposition aux rayons X. « On diminue de 50 à 85 % la dose de radiations par rapport à un examen de radiologie classique et de 95 % comparé à un scanner, explique Éric Chardac, radiologue. Chez un enfant, pour un examen de la colonne vertébrale, la dose délivrée équivaut à une semaine de rayonnement naturel : c’est donc quasi neutre. » Ce qui permet une surveillance plus rapprochée du jeune patient.

Mais les adultes souffrant d’affections ostéo-articulaires au niveau du rachis ou des membres inférieurs peuvent aussi en bénéficier. La particularité du dispositif médical est en effet de fournir des images du squelette du patient debout, en 2D et 3D, sans surcoût par rapport à un examen standard.

« Les mesures sont extrêmement précises », indique Céline Tricard, directrice d’IMRO. Ces données anatomiques très complètes sont « un plus dans le diagnostic et en vue d’une opération ». L’outil est ainsi très utile aux chirurgiens pour modéliser les prothèses de hanche ou de genou qu’ils vont poser, et en assurer ensuite le contrôle.

D’après les travaux de Georges Charpak

La machine Eos est inspirée des travaux menés par Georges Charpak, prix Nobel de physique en 1992. Créée par la société Eos Imaging, elle a été primée par la Fondation Galien en décembre dernier.

Une bonne cinquantaine d’établissements en France en sont équipés. Les plus proches de Limoges étaient situés jusqu’à présent à Périgueux, Poitiers, Bordeaux et Clermont-Ferrand.

Hélène Pommier
helene.pommier@centrefrance.com

Source : Une nouvelle technique d’imagerie médicale limite la dose de rayons X à la Polyclinique de Limoges

Verso accompagne les professions de l’imagerie médicale dans leurs évolutions techniques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *