Un numerus clausus en hausse pour 2018 (+1%)…..sauf pour le dentaire

Le nombre de places disponibles en fac de médecine vient d’arriver. Des places supplémentaires ont été ouvertes pour les étudiants en médecine et en pharmacie.

Les étudiants en médecine ont une raison de se réjouir cette année… Le numerus clausus, c’est-à-dire le nombre de places au concours d’entrée des écoles de médecines, augmente un peu plus chaque année. Un nouvel arrêté publié au Journal Officiel vient d’annoncer une hausse de 1%, soit 81 étudiants supplémentaires en médecine. C’est au total 8 205 places qui seront distribuées sur l’ensemble du territoire.

TOUJOURS PLUS DE CANDIDATS

Ce nombre augmente également pour les étudiants en pharmacie avec 17 places supplémentaires pour un total de 3124 places. Une légère baisse est observée pour les dentistes, avec 1 place en moins, et pour les sages-femmes avec 9 places supprimées. Leur numerus clausus est fixé, respectivement, à 1203 et 991.

D’une manière générale, ces chiffres affichent la volonté du gouvernement d’augmenter le personnel médical face à une population française qui atteindra bientôt les 67 millions d’habitants. Marisol Touraine, Ministre des Affaires sociales et de la Santé avait déjà augmenté de 448 places, soit 5,8% d’un coup, le numerus clausus en 2017. Malheureusement,  » plus de places  » ne veut pas dire  » plus de chance « . Le nombre de candidats augmente davantage que le numerus clausus avec 1 126 étudiants supplémentaires cette année. En moyenne, une personne sur 7 est acceptée en deuxième année.

Pour le dentaire : Numerus clausus : 1203 places en 2018 (+ 4 places)

Les arrêtés annuels de révision du numerus clausus concernant les études d’odontologie ont été publiés au Journal officiel du 29 décembre. Le nombre d’étudiants pouvant intégrer la filière dentaire est fixé à 1203, contre 1199 les deux années précédentes. Ce nombre inclut le nombre d’étudiants – 40 places – pouvant bénéficier d’une admission directe au titre du décret du 20 février 2014. Outre le numerus clausus, 16 étudiants pourront bénéficier du droit de remords, 71 d’une admission directe en 2e ou 3e année, et 13 étudiants d’une place au titre du nombre complémentaire. Par comparaison, le numerus clausus de médecine passe 8124 à 8205 places (+1 %).

Voir l’arrêté numerus clausus

Voir l’arrêté droit de remords

Voir l’arrêté admission directe

Voir l’arrêté nombre complémentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *