1er salon InnovʼinMed à Marseille : le monde médical face à la révolution numérique

Le premier salon InnovʼinMed a réuni plus de 500 acteurs du monde de la santé les 26 et 27 octobre au Parc Chanot. Résolument tourné vers lʼinternational, cet événement a mis lʼaccent sur le rapprochement du digital et du médical dans la région pour innover dans le secteur.

Pour le première fois, les acteurs publics et privés des sciences de la vie se sont réunis du 26 au 27 octobre au Parc Chanot à lʼoccasion du congrès InnovʼinMed. Ce nouveau salon organisé par MCO Congrès est particulièrement tourné vers lʼinnovation du secteur de la santé et son articulation avec le digital.

Kevin Polizzi, P-dg-fondateur de Jaguar Network à lʼorigine du projet On[e]Life, a participé à la présentation de ce nouvel événement insistant sur « lʼimportance du croisement des compétences entre les biotech et le numérique, notamment lʼintelligence artificielle qui ouvre de nouvelles voies pour la santé humaine ». Pour démontrer les apports potentiels du digital au secteur de la santé, InnovʼinMed a organisé un Hackaton qui sʼest déroulé en live sur le salon. Le concours a été remporté par la start-up aixoise Geosentinel, créatrice dʼune solution qui, grâce à des capteurs intelligents et un bouton SOS intégrés dans des objets connectés (bracelet, médaillon…), assurent la protection de personnes dépendantes, malades et/ou isolées. Le second choix du jury s’est porté sur l’équipe « Hackamine » composée de 4 étudiants de l’Ecole des Mines de Saint-Etienne (Gardanne) dont le projet portait sur « comment réduire le trou de la sécu ? »Enfin sur la troisième marche du podium, est montée l’équipe JN Team Learning, composée de 4 salariés de Jaguar Network. Leur projet portait sur le développement d’une application destinée à lutter contre les nuisances sonores.

Geosentinel a remporté le Hackathon de Innov’inMed

Le positionnement avantageux de Marseille en tant que porte de lʼEurope vers lʼAfrique et le Moyen-Orient a été largement mis en avant comme un atout à exploiter pour les entreprises. « Nous avons su attirer de gros acteurs du numérique grâce à notre emplacement sur le chemin des câbles sous-marins dʼinternet, il va falloir faire de même sur la santé et nous avons toutes les compétences pour le faire », explique Patrick Ardizzoni, élu délégué à la santé à la chambre de commerce et dʼindustrie Marseille-Provence. Business France a dʼailleurs tenu un atelier sur les opportunités des marchés euro-méditerranéens de la santé qui a attiré de nombreux entrepreneurs. Pierre Dessein, président de Genepred, a présenté les actions de son entreprise en Afrique notamment sur la bilharioze et le tremplin que peut-être Marseille pour ce marché.

Académiques et entreprises à lʼorigine de lʼinnovation médicale

Si les entreprises étaient à lʼhonneur de cette première édition, les partenaires publics se sont également fortement impliquées comme Aix-Marseille Université (Amu). « Des plates-formes technologiques de très haut niveau sont en train de naître sur le territoire grâce aux collaborations des chercheurs et des start-up. Amu est notamment très performante dans le domaine de la pharmaceutique, nous sommes en train de créer de nouvelles cohortes de patients avec lʼAP-HM pour multiplier les essais cliniques des nouveaux traitements à Marseille », affirme Françoise Dignat-Georges, la doyenne de la faculté de pharmacie de la Timone lors de lʼinauguration d’InnovʼinMed. Lʼuniversité compte aussi sur la cité de lʼinnovation et des savoirs en cours de réalisation à la Joliette pour accélérer ses partenariats public-privé.

Le palmarès des 1ers InnovʼinMed Awards

Le salon a organisé un grand concours à destinations des entreprises du monde de la santé et des sciences de la vie. Trois prix ont été décernés dans les catégories suivantes :

Award Accelerate : 

1er prix : Boarding Ring, solution contre le mal des transports
2ème prix : Dyameo, sondes d’aide au diagnostic de cellules cancéreuses in-vivo.
3ème prix : SiamedʼXpress, plate-forme de production des glycoprotéines

Award Invest : 

1er prix : C4Diagnostic, solution de détection des maladies infectieuses
2ème prix : Biosqual, développement d’analogues de la squalamine à usage clinique
3ème prix : Gene&Green, développement dʼenzymes issues des sources d’eau chaude pour des applications dans les secteurs de l’environnement, la santé et la défense.

Award e-Health : 

1er prix : Lucine, application de reconnaissance faciale de la douleur
2ème prix : Whoog, application de gestion de remplacement des professionnels de santé
3ème prix : Volta Medical, création de logiciels intelligents pour la rythmologie interventionnelle

Source : [Santé] 1er salon InnovʼinMed à Marseille : le monde médical face à la révolution numérique – GoMet’

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *