Un chirurgien découvre sa propre tumeur avec son iPhone

Un chirurgien, qui procédait à des tests (sur sa personne) avec un appareil à ultrasons portable fonctionnant avec un iPhone, a constaté la présence de masses qui se sont révélées être des cellules cancéreuses. Selon le MIT Technology Review, le smartphone a révélé des images noires et grises qui n’auraient jamais dû se trouver à cet endroit et qui ont nécessité des examens approfondis pour déterminer leur nature.

L’appareil, appelé Butterfly IQ, est le premier appareil à ultrasons et semi-conducteurs capable de générer des sons dans le corps et d’analyser les échos. Contrairement aux machines traditionnelles qui génèrent des ondes sonores via les vibrations d’un cristal, le prototype utilisé quelques 9 000 petits tambours intégrés sur une puce. Il va ensuite afficher les résultats obtenus directement sur l’iPhone.

Le fabricant, Butterfly Network, espère combiner l’instrument avec un logiciel d’IA pour faciliter le positionnement de la sonde, collecter les bonnes images et les interpréter. Selon lui, l’année prochaine, son logiciel permettra également de calculer d’autres constantes comme le débit cardiaque ou de détecter des problèmes tels que des anévrismes aortiques.

Le QI de Butterfly devrait être mis en vente l’année prochaine aux alentours de 2000$ (soit un prix beaucoup plus abordable que d’autres appareils). Cet appareil ne fait qu’illustrer les nouveaux usages qui pourraient être fait de l’iPhone et s’intègrent, en tout cas, parfaitement dans la politique de santé prônée par Apple.

Source : Un chirurgien découvre sa propre tumeur avec son iPhone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *